Accueil » Prévenir les ballonnements à travers votre alimentation

Prévenir les ballonnements à travers votre alimentation

by Antoine
Prendre une bonne alimentation pour prévenir les ballonnements

Qui n’a jamais senti de ballonnement après un repas ? C’est l’un des troubles digestifs les plus souvent constatés. Il est en général bénin, mais il peut être gênant, voire même douloureux. A part le repas, il existe d’autres causes qui peuvent être à l’origine de ce trouble. C’est pour cela que chacun le ressent de différentes façons. Il existe des moyens qui permettent de le soulager rapidement. Toutefois, il est possible de l’éviter d’une manière plus simple, mais efficace. Comment ?

Miser sur les aliments anti-ballonnement

Même si le repas est l’une des sources de ballonnements, il est aussi l’une des solutions pour les prévenir. Pour cela, privilégiez les aliments riches en fibres comme les céréales complètes, le son de blé, les noix, les fruits et les légumes. En effet, les fibres stimulent le transit et rééquilibrent la flore intestinale, par conséquent elles préviennent les ballonnements. Mais faites attention à la quantité consommée. Lorsqu’elles sont en excès, elles entraînent une production de gaz importante.

En outre, misez sur les aliments riches en probiotiques tels que les aliments fermentés comme le yaourt et le kéfir. Les probiotiques restaurent l’équilibre de la flore intestinale. Ils luttent également contre le développement des bactéries sources des troubles de transit intestinal. Visitez ce lien apyforme.com/produit/probiotiques/complement-alimentaire-probio pour avoir plus d’informations sur les probiotiques et la santé intestinale.

A part tout cela, consommez les légumineuses, les viandes pas trop grasses, et les féculents. Ils sont bons pour le transit, mais pas d’excès en quantité. A cela s’ajoutent les herbes et les épices qui aident à mieux digérer.

Limiter les aliments qui favorisent les gaz intestinaux

Chaque aliment est indispensable pour l’organisme, car il renferme des nutriments nécessaires au fonctionnement de ce dernier. Toutefois, certains d’entre eux sont à consommer avec modération. En effet, ils deviennent mauvais pour la santé s’ils sont en excès. C’est le cas par exemple pour certains légumes comme le chou, le chou-fleur et l’artichaut. Ils sont bénéfiques pour la santé, mais il ne faut pas en abuser. Sans modération, ils fermentent dans l’intestin et favorisent des gaz intestinaux.

C’est aussi le cas pour certaines légumineuses et céréales complètes. Elles sont indispensables pour le transit grâce aux fibres insolubles qu’elles contiennent. Mais en grande quantité, elles peuvent être mal tolérées.

En outre, la consommation des aliments trop gras et des aliments trop salés est à limiter. En excès, ces aliments ralentissent la digestion et favorisent les gaz intestinaux. Pour les aliments trop sucrés, ils fermentent dans l’intestin. Sachez également que mâcher de chewing-gum vous fait avaler de l’air. Les boissons gazeuses sont aussi à limiter.

Prendre du temps lors du repas

Outre la qualité de votre alimentation, la façon dont vous la prenez compte aussi. Elle conditionne le déroulement de la digestion. Dans ce cas, lorsque vous mangez, prenez votre temps. Vous devez passer au minimum 20 minutes à table. Cela permet de bien écouter vos sensations alimentaires.

Pendant ce temps, mâchez bien chaque aliment avant de l’avaler. Comme ça, il est moins lourd et facile à digérer. En outre, en mastiquant bien chaque aliment, le risque de ballonnement sera réduit. Il est conseillé aussi de partager votre repas. Répartissez votre alimentation quotidienne en 3 repas. Il est possible également d’ajouter des collations dans la journée. Une telle option limite les repas copieux et lourds et empêche par conséquent les ballonnements. Pendant le repas, ne buvez pas trop d’eau, parce que cela accélère la motricité intestinale. En plus, évitez de trop parler à table pour empêcher l’ingestion de beaucoup d’air. Il est important aussi de vérifier la température de votre repas. Elle ne doit pas être ni trop chaude ni trop froide.

Facebook Comments

Related Articles